ACADÉMIE DE LYON

 

 

Adresse : Palais Saint-Jean, 4 avenue Adolphe Max 69005 Lyon
Tel: 04 78 38 26 54
Fax : 04 72 77 90 56
Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site internet :   www.academie-sbla-lyon.fr/index.html

 

Bureau

 

Président : Jean-Pol DONNÉ

Chancelier : Jean-François DUCHAMP

Vice-Président : Michel LAGARDE

Vice-Chancelier : Jacques AZÉMA

Ancien président 2018 : Georges BARALE

Secrétaire général de la classe des Sciences : Claude JEAN-BLAIN

Secrétaire général adjoint de la classe des Sciences : Jacques CHEVALLIER

Secrétaire générale de la classe des Lettres : Nicole DOCKÈS-LALLEMENT

Secrétaire général adjoint de la classe des Lettres : Jacques HOCHMANN

Trésorier : Jean AGNÈS

Trésorier adjoint, Correspondant CNA : Michel LAGARDE

Bibliothécaire : Dominique SAINT-PIERRE

Bibliothécaire adjoint : Denis REYNAUD

Archiviste : Pierre CRÉPEL

Archiviste adjointe : Maryannick LAVIGNE-LOUIS

Responsable des publications : Marguerite YON-CALVET

Responsable du site internet : Gilbert KIRKORIAN

Invité : Ancien Bibliothécaire Jean BURDY

Invité : Ancien Archiviste Michel DÜRR

 

Historique

 

L’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Lyon a été créée au début de l’an 1700. Elle doit son existence à la volonté de 7 lyonnais, sous l’impulsion de Claude Brossette, avocat, administrateur de l’Hôtel-Dieu et échevin de la ville. En 1713, d’autres lyonnais, conduits par Jean-Pierre Christin, créent une académie qui, après diverses évolutions, deviendra la Société Royale des Beaux-Arts. En 1758, des lettres patentes royales réunissent les deux académies en une Académie des Sciences, Belles-Lettres et arts de Lyon.

La première académie fut accueillie dès 1715 par François-Paul de Villeroi en son palais archiépiscopal (palais Saint-Jean) ; la seconde siégea dans le bâtiment du Concert. Enfin, l’Académie réunie sera logée à l’Hôtel de Ville, la municipalité lui assurant les frais d’écriture, du feu et de la lumière, du moins jusqu’à la Révolution.

L’Académie sera dissoute en 1793 comme toutes les autres sociétés savantes. Elle renaîtra en 1800 par la volonté du préfet Verninac de Saint-Maur, sous le nom d’Athénée, avant de reprendre son titre dès 1802. Reconnue d’utilité publique, elle s’installera dans des locaux du Palais Saint-Pierre qui recevront ses séances et sa bibliothèque. En 1975 elle quittera le palais Saint-Pierre pour retrouver le palais Saint-Jean de ses origines.

 L’Académie se compose de membres d’honneur associés, de membres titulaires émérites,  de membres titulaires et de membres correspondants. Le nombre des titulaires est fixé à 52. 24 appartiennent à la classe des Sciences, 28 à la classe des lettres.